Psychomotricienne

CHATOU

06 60 74 28 28

mathilde.etienne.psychomot@gmail.com

La coordination oculo-manuelle en psychomotricité

Publié par Mathilde Etienne le

coordination oculo-manuelle psychomotricien

La coordination oculo-manuelle en psychomotricité : jeux de ballon

La ballon, médiateur de la coordination oculo-manuelle

Pourquoi utilise t’on le ballon pour stimuler la coordination oculo-manuelle ? 

Le ballon est l’objet idéal pour les jeux de présence/absence. Il roule, il s’éloigne et se rapproche, il s’en va et il revient. Il devient alors support des premiers jeux de communication et d’échange. “Tiens et donne”.

Le ballon est l’un des seuls objets que l’enfant est autorisé à jeter et lancer, et ceci à tout âge! Dans un premier temps, il est un bon “exutoire”. Il permet de décharger son énergie mais dans un second temps il doit permettre à l’enfant de maîtriser son geste et s’adapter à son espace environnant.

ballons coordination psychomotricité psychomotricien

Le lancer et la coordination oculo-manuelle

A quoi sert le lancer ?

Le lancer de balle est une coordination complexe. Il faut à la fois lâcher la balle tenue avec les doigts et donner l’impulsion nécessaire à l’envoi à distance. Cette action met en jeu la coordination mains/yeux. En effet, l’enfant a besoin de regarder ce qu’il fait, d’abord sa main, puis l’endroit où il lance.
Cette coordination est à la base des capacités nécessaires à :

  • l’écriture
  • la lecture
  • la vie quotidienne (manger, s’habiller, ranger ses affaires).

Un enfant qui regarde ce qu’il fait se centre sur l’action. Cette coordination oeil/mains est une des conditions de l’attention et de la concentration. Enfin, cette expérimentation est riche et c’est un formidable préalable aux apprentissages.

Les compétences nécessaires au lancer

Pour réussir à lancer, un enfant doit préalablement avoir un équilibre adapté. De plus, il doit garder les yeux sur la cible tout en utilisant un mouvement pendulaire des bras. Chaque mouvement doit être fait au bon moment ni trop tôt ni trop tard afin de synchroniser toutes les informations nécessaires au but à atteindre. L’enfant doit avoir un bon contrôle de la direction et apprécier la force nécessaire pour le lancer. Ces différents éléments sont spécifiquement évalués par le psychomotricien au moment du bilan psychomoteur.

La réception et la coordination oculo-manuelle

Attraper un ballon est une coordination tout aussi complexe que le lancer.

En effet, l’enfant ajuste la position de ses mains à la trajectoire et à la vitesse de la balle. De plus, il prépare ses mains et suit le trajet de la balle. Sa position debout est adaptée (encrage des pieds au sol, alternance d’équilibre et de déséquilibre) et il suit du regard la trajectoire. Quand il se prépare à rattraper un ballon, l’enfant élève les bras de manière symétrique et referme les doigts au bon moment, il ajuste la position de son corps. Enfin, il s’adapte à la hauteur, à la direction et à la force du lancer.

Quelques repères pour votre enfant

coordination oculo-manuelle psychomotricité

Avant 3 ans:

L’enfant expérimente les différentes possibilités du ballon sans que l’adulte n’ait à diriger l’action.

Se déplacer en lançant et rattrapant un ballon, même avec une très faible amplitude de mouvement est un acte moteur complexe chez l’enfant de 3 ans et qui mobilise les compétences motrices et visuelles et exige des possibilités d’inhibition et d’attention afin de maîtriser son gestes, capacités qui sont encore peu développées chez le jeune enfant.

A partir de 4 ans :

L’adulte peut proposer des buts à viser, des cibles à atteindre. Cette étape de prise de conscience de l’action permet à l’enfant de canaliser son mouvement, préparer et planifier l’action et réfléchir aux étapes pour arriver à l’objectif à atteindre.

A partir de 4 ans, les mouvements sont mieux maîtrisés car l’enfant a développé ses compétences :

  • motrices,
  • corporelles (schéma coporel)
  • spatiales (l’enfant maîtrise l’espace proche grâce à l’action de son corps, il a la notion de la distance : loin, près, l’orientation : devant, derrière, la direction : droite, gauche).
coordination oculo-manuelle psychomotricien

La coordination oculo-manuelle et la psychomotricité : conclusion

Il est indispensable de laisser les enfants expérimenter leurs capacités oculomotrices et de les pousser à explorer toutes les possibilités d’un même matériel :

  • lancer avec la main droite, la main gauche, les deux mains,
  • lancer loin, près, seul ou à d’autres,
  • shooter, lancer en restant sur place,
  • lancer en investissant l’espace de la salle, en suivant un parcours défini.

Les possibilités sont multiples, il faut définir les objectifs à atteindre et les compétences à développer et ce en fonction de l’âge de l’enfant et en respectant le rythme de l’enfant. La stimulation de la coordination permettra de travailler parallèlement la coopération de l’enfant avec ses pairs ainsi que la prise d’initiatives.

C’est ainsi qu’il pourra développer sa confiance en lui et son estime.

Mathilde Etienne, Cabinet de Psychomotricité à Chatou

Catégories : maternelle

Mathilde Etienne

Psychomotricienne DE, Master 2